AGENDA 

Mercredi 29 mai
20h30 Champagne (salle Sainte Marie) : Préparation baptême

Dimanche 2 juin Fête-Dieu
10h30 Messe à Champagne suivie de l’Adoration du Saint Sacrement.
16h30 Fin de l’Adoration. Vêpres solennelles du Saint Sacrement.

Jeudi 6 juin
21h Office des lectures suivi de la Nuit d’adoration (jusqu’aux laudes à 07h30).

Vendredi 7 juin Solennité du Sacré Cœur de Jésus
Journée de la sanctification du clergé
11h Messe à Champagne.

Jeudi 21 juin
9h-17h à Lalouvesc, journée de la pastorale de la santé Nativité de Saint Jean Baptiste.
Messe à Champagne.

Vendredi 29 juin Saint Pierre et Saint Paul – Fête patronale de l’église Saint Pierre.
8h Messe à Champagne
17h-18h15 Soirée Louange à Serrières. Ouvert à tous.

Samedi 6 juillet
18h30 Messe à la chapelle de Verlieux suivie d’un verre d’amitié et d’un repas partagé.

Édito de mai 2024

Les Jeux olympiques de Paris 2024

Une invitation à une ascèse authentique, spirituelle, corporelle et fraternelle.

Dans sa première Lettre aux Corinthiens, Paul file la comparaison entre lascèse de la vie chrétienne et la com- pétition. Ce nest dailleurs pas un hasard puisque près de Corinthe se déroulaient les jeux isthmiques, presque aussi célèbres dans le monde grec que les Jeux olympiques.

« Ne savez-vous pas que, dans les courses du stade, tous courent, mais un seul obtient le prix ? Courez donc de manière à le remporter. Tout athlète se prive de tout ; mais eux, c’est pour obtenir une couronne périssable, nous une impérissable. Et c’est bien ainsi que je cours, moi, non à l’aventure ; c’est ainsi que je fais du pugilat sans frapper dans le vide. Je meurtris mon corps au contraire et le traîne en esclavage, de peur qu’après avoir servi de héraut pour les autres, je ne sois moi-même disqualifié » (1 Corinthiens 9, 2426).

Saint Paul dans ces quelques lignes énonce ici entre la vie chrétienne et le sport un certain nombre de ressemblances (nécessité dune rude ascèse, risque de disqualification, couronne du vainqueur) et évoque la différence qui justifie son emploi de la métaphore en établissant la supériorité de la vie chrétienne sur la compétition sportive : la couronne des champions est périssable, celle que vise le chrétien est éternelle.

Dans la tradition spirituelle, saint JeanBaptiste est re- connu comme le modèle et même larchétype de lascète. Or, le vocabulaire de lascèse, quelque peu dénigré dans lEglise (à cause de ses dérives doloristes), trouve une singulière actualité dans la pratique des sportifs. La plu-

part dentre eux seraient bien étonnés dapprendre que « ascète » vient de askêtês, mot qui a désigné lathlète en grec ancien. Le verbe askeô a quatre sens principaux : travailler des matériaux bruts (activité artistique) ; par suite, exercer des forces corporelles (agriculture, exercice militaire, sport), assouplir par lexercice, façonner le corps à quelque habitude ; pratiquer la justice, la sagesse et la vertu (morale, recherche spirituelle) ; orner, équiper (par exemple : revêtir son corps dune armure).

Nous observons le passage du sens physique à un sens moral et spirituel qui ne peut en être détaché. Il est, de fait, difficile dobtenir un progrès spirituel sans exercices à caractère corporel. En fait, lascèse sportive de lAntiquité sexerce sur le terrain de la lutte comme celui de la course. Elle inspirera à saint Paul puis aux pères de lEglise la thématique du combat spirituel et celle dun empresse- ment à servir le Seigneur.

Puissionsnous rechercher cet été à travers les nombreux évènements sportifs notamment celui des Jeux olympiques en France à devenir encore plus les ascètes ou athlètes de Dieu par une vie spirituelle authentique ayant pour Discipline, la prière aussi bien corporelle quinté- rieure ; pour Règles, lEvangile, le commandement de lAmour de Dieu et du Frère ; pour Epreuves, la Croix du Christ glorieux, les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles ; enfin fixonsnous comme seuls objectifs à atteindre, la sainteté de Dieu et la vie éternelle en Dieu qui est Communion dAmour du Père (le très haut) et du Fils qui sest empressé de nous aimer jusquau bout par sa mort sur la Croix et sa Résurrection (festina et chronos) et de LEspritSaint (notre défenseur plus fort que toutes nos faiblesses). Telle la devise « trinitaire » des Jeux olympiques « plus haut, plus vite, plus fort ». Bonnes olympiades.

 Père Armand

Horaires des messes

En semaine

Champagne
du lundi au vendredi 11h40
le samedi 8h

Dans les autres églises

Saint-Désirat le mardi à 18h30
Andance le jeudi à 18h30
Félines le vendredi à 9h
Serrières le mercredi 16h à l’hôpital

Le dimanche

La veille au soir :
18h30 Sablons messe anticipée tous les samedis soirs
18h30 Limony le 29 juin

Le jour :

8h Champagne tous les dimanches

10h Félines tous les dimanches (sauf 2 juin)
10h Brossainc le 2 juin
10h
SaintDésirat (2 et 16 juin)
10h Andance (9 et 23 juin)
10h Valoux le 30 juin

10h30 Champagne tous les dimanches

Informations mensuelles

Guide pratique 2022

Offrandes de messes

Denier de l’Église

Archives