Paroisse Sainte-Croix du Rhône

« Le chapelet est ma prière préférée » (Jean Paul II)

« A vous, chers jeunes, je recommande [la prière du chapelet] pour qu'elle vous aide à accomplir la volonté de Dieu et à trouver dans le Cœur immaculé de Marie un refuge sûr » (Benoît XVI)

 

La prière du chapelet est à la fois une prière et une méditation Biblique. C’est une méthode de méditation qui permet d’occuper entièrement l’esprit dans la contemplation divine par la récitation des prières et par la méditation de passages bibliques... Le chapelet ne fait appel qu’à des prières toutes simples, faciles à mémoriser. Il peut donc être prié et médité sans aucun texte écrit ni support matériel, même par les personnes qui ne peuvent pas (plus) lire ! On peut le pratiquer n’importe où, en silence, en promenade, en se rendant au travail, etc. Il est aussi recommander de pouvoir prier le chapelet en groupe.

Le chapelet est formé de 5 dizaines
(1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie et 1 Gloire au Père).
3 chapelets forment le Rosaire.
A chaque dizaine correspond une méditation particulière de la vie du Christ, méditation encore appelée mystère.

Tous les mystères du Rosaire

...dans la Paroisse, le chapelet est récité

* à Champagne, tous les samedis, à 18 h 30
* à Saint-Désirat, le vendredi à 17 h 30
* à Serrières, le 1er mardi du mois à 20 h
* à Andance, le 3ème mardi du mois à 15 h

Il existe 4 équipes de Rosaire vivant…
Vous pouvez les rejoindre en contactant
Mme Dominique Cleux 06 83 96 83 52

papechapelet

Qu'est-ce que Rosaire vivant ?

Un rosaire vivant est une chaîne de prière réunissant 20 personnes. Chacune médite chaque jour, par une dizaine de chapelet, le mystère qui lui a été confié, en communion avec les 19 autres, en priant aussi avec l’intention du mois. Ainsi, un rosaire complet est médité chaque jour et le rosaire vivant constitue une prière d'Eglise.

Ces équipes de Rosaire vivant sont ouvertes à tous, quelque soit votre âge et votre milieu, aux jeunes, couples qui retrouvent la joie de la prière commune et bien sûr aux personnes âgées qui peuvent ainsi garder un lien vivant avec la paroisse même si elles ont des difficultés à se déplacer.

L'idée de partager un rosaire entre plusieurs personnes est née au XIXème siècle, à Lyon, sous l'impulsion de Pauline Jaricot. Dans de nombreux pays, les paroisses organisent des rosaires vivants entre les fidèles. En Pologne, sous l’occupation nazie, le rosaire vivant a été popularisé par Jan Tyranowski, le premier maître de Jean-Paul II.

Rhone

Accueil l Les Prêtres l Feuille mensuelle l Horaires des messes l Contact

CroixdesMariniers

Horaires des messes

Contact

La croix des Mariniers