Paroisse Sainte-Croix du Rhône

RENCONTRE À CHAMPAGNE

Ce jour-là en l’abbaye Saint Pierre se sont rassemblées, à l’occasion de leur rentrée spirituelle, plus de 60 femmes de l’Action Catholique des Femmes de l’Ardèche ainsi que leurs prêtres accompagnateurs, leur nouvel aumônier diocésain, le père Noël Cellier ; des femmes venues de l’ACF Drome étaient aussi présentes au côté de leur aumônier, ainsi qu’Anne Lionneton déléguée épiscopale aux mouvements et associations de fidèles.

La journée a commencée par une intervention du père Marc Bonningues sur le thème :

« LA FOI, CADEAU ET APPEL DE DIEU »

Pour illustrer ce thème, le père Bonningues avait choisi un passage des Actes des apôtres ch.16,v.14. Il s’agit de la conversion de Lyddie à Phillipes. Nous avons retenu que le cadeau et l’appel de Dieu c’est avant tout une possibilité d’ouverture d’esprit, d’accueil de l’Amour de Dieu et que pour parvenir à cela il faut savoir « écouter sa parole, la parole d’un Dieu qui se dit à nous »Il se dit à nous dans la Bible, dans le Credo qu’il faut savoir lire avec « intelligence et confiance ». Dans la démarche de conversion de Lyddie, il y a sa réponse à Dieu, elle demande le baptême pour elle et tous les gens de sa maison.

Comme elle, aujourd’hui, les femmes en ACF sont sorties de leur vie de tous les jours pour recevoir Dieu encore un peu plus.
En rentrant chez elles, elles essayeront et iront peut être, jusqu’à « déplacer des montagnes » grâce à leur Foi., c’est à dire qu’elles feront tout leur possible pour partager cette Foi, cadeau de Dieu.

Le thème choisi allait bien dans le sens de l’année de la Foi que nous vivons, année du cinquantenaire d Concile Vatican II( et 20ème anniversaire du catéchisme catholique.)

Puis le père a évoqué le témoignage d’une jeune femme, Claire qui demandait : « si la Foi est un cadeau de Dieu, pourquoi certains l’ont et d’autres pas ? Si Dieu aime tout le monde pourquoi ne permet il pas à chacun d’être vivant en étant intimement lié à lui ? Pourquoi moi et pas l’autre ? La réponse est que tous ont l’étincelle de la Foi (un appétit d’éternité) mais ils leur faut la « rencontre»c’est à dire qu’il faut rencontrer la Parole proclamée et vécue par des témoins, sinon l’arrivée de la foi sera retardée.

Avant le repas partagé, moment d’échange fort agréable, nous avons pu nous recueillir, prier et chanter les psaumes en l’église Saint Pierre pour l’office de milieu du jour ( avec les chanoines de l’abbaye.)

L’après midi fut consacré à des témoignages de femmes : témoignages d’une femme en équipe ACF depuis plus de 35 ans, Maryse Héraud (Guilhérand-Granges), qui nous a dit qu’être en ACF c’est avant tout se sentir unies par la Foi et l’amitié, c’est être vrai, savoir écouter et apprendre ensemble à se connaître et connaître Dieu. C’est aussi utiliser la force des femmes pour un monde plus juste.

Témoignages des sœurs Giulia et Silvia de la congrégation des disciples de l’Evangile à Viviers. Pour elles, vivre leur Foi passe par le partage, la prière( messes, laudes, adoration), la fraternité. Le travail fait aussi parti de leur spiritualité. Sœur Giulia nous dit avoir « senti le regard de Dieu sur elle »c’est une expérience d’amour qu’elle a vécu.

Sœur Silvia a rajouté « on a voulu partager cet Amour avec les autres »

Pour elles être en France est un cadeau, elles disent y trouver une Foi plus profonde, plus sincère, différente, plus axée sur le partage, même si on pratique moins qu’en Italie, surtout chez les jeunes.

Le père Bonningues a terminé en nous présentant la congrégation des chanoines de Saint Augustin, congrégation de 75 chanoines dont 25 à l’abbaye de Champagne. Plusieurs d’origine africaine(Tanzanie) et vietnamienne.

L’abbaye est aussi un centre de retraites spirituelles, un lieu d’approfondissement de la Foi, d’accueil lors de week-end des familles notamment,

Une messe concélébrée par les prêtres présents en l’église Saint Pierre a terminé cette journée . Outre les femmes en ACF, étaient présentes des paroissiennes de Champagne.

Puis, chacune est rentrée chez elle, « mais pas comme avant » comme dit le cantique avec dans le cœur le souvenir d’un moment pas comme les autres et l’envie de ramener chez elle un peu de ce qu’elle avait reçu en ce lieu de prière, afin de le partager.

Maryse Grenier et Martine Lorenzati CAD de ACF Ardèche

A.C.F.

(Action Catholique des Femmes)

Rencontres régulières entre femmes de tous âges, toutes situations et professions, pour réfléchir et agir de manière à favoriser la promotion individuelle et collective des femmes dans leur vie chrétienne, personnelle, familiale et sociale.

ACF02
Rhone

Accueil l Les Prêtres l Feuille mensuelle l Horaires des messes l Contact

Retour à l'accueil

ACF
CroixdesMariniers

Horaires des messes

Contact

La croix des Mariniers