L'agenda de l'été

Samedi 25 juillet
17h Serrières : Messe d’action de grâce pour les 200 ans de présence des sœurs de la Présentation de Marie, suivie d’un verre de l’amitié salle de la mairie.

Vendredi 14 août
18h30 Serrières : Messe anticipée de l’Assomption

Samedi 15 août Assomption de la Vierge Marie
10h Messe à Andance.
10h30 Messe à Charnas et Champagne.
20h30 Procession mariale aux flambeaux du Petit Pré vers l’église de Champagne

Jeudi 20 août
350 ans de la naissance du Bienheureux Pierre Vigne
Pèlerinage à Privas : voir l'affiche...

Mercredi 26 août
20h30 Champagne (Salle St Régis) : Préparations des baptêmes

Mercredi 2 septembre
20h30 Champagne (Salle St Régis) : Préparations des baptêmes

Samedi 19 septembre
15h Annonay, église Notre Dame : Ordination diaconale d’Emmanuel Gilbert à

Dimanche 27 septembre
10h30 Messe de rentrée paroissiale. Il n’y a pas de fête paroissiale cette année en raison du Covid 19.

Service d'écoute du diocèse

Durant la période de confinement, un service d’écoute est mis en place par l’Eglise Catholique en Ardèche Pour cela le numéro unique à appeler est le 04 75 52 85 63
Ce numéro de téléphone sera ouvert tous les jours de 10 h à 12 h et de 16h à 18 h à compter du jeudi 9 avril 2020.

Une douzaine de personnes se sont engagées à recevoir les appels
Leur premier soin sera d’accueillir les personnes au téléphone, de comprendre leur attente, leurs questions, leurs soucis et de les orienter selon leur besoin.
Elles sont soucieuses d’être au service d’une vraie solidarité au nom de l’Église catholique en Ardèche.
Ce service sera assuré dans la plus grande confidentialité. Une coordination permettra de répondre à des demandes très pratiques et concrètes si le besoin s’en fait sentir.

Appel important...

Notre évêque Jean-Louis Balsa nous fait part de son inquiétude en raison de la forte diminution des entrées financières (baptêmes, mariages, quêtes dominicales, intentions de messe, denier de l'église) qui servent à assurer le salaire des prêtres et des laïcs salariés du diocèse. 
Nous vous invitons à faire un geste envers votre Église pour qu'elle puisse continuer à assurer la meilleure proximité envers les ardéchois.
Vous trouvez ci-dessous la lettre de notre évêque. Merci de votre contribution et de votre générosité.
Pères Christian, Régis et Armand
Lire la lettre de Mgr Balsa...

Édito de juillet 2020

Au cours d’un camp d’hiver à Briançon, je me suis retrouvé sur un télésiège avec Hugo, un adolescent de 15 ans qui m’a posé cette question «Pourquoi Jésus maudit-il le figuier qui ne porte pas de fruit alors que ce n’était pas la saison des fruits ?» Je n’avais jamais réfléchi à cet acte de Jésus assez surprenant. J’ai répondu : «Ta question est difficile. Je ne me l’étais jamais posée. On va d’abord demander à l’Esprit Saint de nous éclairer puis on va chercher ensemble». Nous avons alors relu le texte de l’évangile de St Marc : «Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles,  Jésus alla voir s’il y trouverait quelque chose ; mais, en s’approchant, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues. Alors il dit au figuier : « Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! » Et ses disciples avaient bien entendu... Le lendemain matin, en passant, ils virent le figuier qui était desséché jusqu’aux racines. Pierre, se rappelant ce qui s’était passé, dit à Jésus : « Rabbi, regarde : le figuier que tu as maudit est desséché» (11, 13-14, 20-21). Mettons-nous à la place des apôtres. Cette réaction de Jésus les a choqués. Pourquoi Jésus fait- il cela ? Pourquoi se comporte-t-il ainsi ? Qu’est-ce qu’il veut nous dire? Que veut-il nous faire comprendre?

Les apôtres ont vécu là une expérience très forte qui a dû les marquer. Ils se sont dit : “Si Jésus maudit le figuier qui ne porte pas de fruit parce que ce n’est pas la saison, alors nous n’aurons aucune excuse si nous ne portons pas de fruit.” C’est un thème très fréquent dans la bouche de Jésus l’importance de porter du fruit. Reprenons la parabole des talents. Le serviteur qui en a reçu cinq en a rendu dix, celui qui en a reçu deux en rapporta quatre et celui qui n’en avait reçu qu’un n’en ramena qu’un seul. “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.” Donc, celui qui a peu de capacités n’est pas exempté de faire fructifier le ou les dons reçus. Et la peur est une très mauvaise excuse que Dieu ne reçoit pas : “J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.” Très mauvaise réponse. Aucune excuse ne nous sera accordée si nous ne faisons pas fructifier ce que le Seigneur nous a donné. J’avais soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, j’étais nu et vous m’avez vêtu. Il nous donne la force d’être vainqueurs du mal par le bien. Il nous donne l’Esprit-Saint qui est cette force en nous qui nous permet de vivre l’évangile au quotidien. Que l’été qui commence soit pour chacun de nous ce temps merveilleux qui nous donnera l’occasion de faire fructifier ces qualités que nous avons reçus.

Père Christian Snell

Les vidéos et homélies de mars et avril  pendant le confinement
peuvent être revues
sur cette page
... et celles de mai sur celle-là

MESSES des prochains dimanches

Attention : Apporter votre masque.
Désinfection des mains avec gel hydroalcoolique
à l’entrée et à la sortie.
Garder une distance minimale d’1 mètre entre chaque personne
(les enfants peuvent rester avec un de leurs parents).

8h : Champagne (tous les dimanches)
10h : Saint-Désirat (7, 21 juin, 5 juillet), Andance (14 et 28 juin),
10h30 : Champagne et Félines (tous les dimanches)
18h30 : Sablons (tous les dimanches)

Sur le plateau à 9h
* Charnas, (7 juin, 5 juillet) * Brossainc, (14 juin)
* Saint Jacques, (21 juin) * Vinzieux, (28 juin)

Prière lors de l'assemblée plénière
des évêques de France (8-10 juin)

Seigneur Jésus,
notre lumière, notre force, notre paix, notre joie,
après ces mois d’épreuve sanitaire,
en communion avec tous nos frères et sœurs dans la foi,
nous nous confions à toi.
Nous te confions ceux qui sont morts et ceux qu’ils laissent dans le chagrin.
Nous venons aussi te rendre grâce et te confier notre pays. 

Lire la prière en entier...

Témoignage des prêtres du diocèse


Ils partagent de façon fraternelle ce qui fait le coeur
de leur vocation sur cette page...

En cette période de déconfinement où nous attendons de pouvoir nous retrouver autour de l'Eucharistie, c'est un signe d'espérance que ce message des prêtres au Peuple de Dieu en Ardèche.

Prier chaque jour avec l'Église...

Horaires des messes

Informations mensuelles

Guide pratique 2019

Offrandes de messes

Le Denier de l'Église

Archives

Pour toutes questions sur ce site : oublis, erreurs, etc... merci de nous contacter ICI